Universal Everything

En arrivant sur ce site vous risquez la crise d’épilepsie, mais si vous tenez le choc, vous serez charmé.

L’accueil et le partage sont les bases de leur agence. Universal Everything est un studio virtuel pluridisciplinaire géré par Matt Pyke. Depuis son domicile de Sheffield, Matt collabore avec des concepteurs, des programmeurs, des musiciens et des créateurs d’animations dans le monde entier. La liste de clients d’UE est impressionnante et compte notamment Nike, MTV, Samsung et CNN. La société participe également à des projets artistiques.

collaboratifs.universal

École de Condé

Hier, samedi 29 Mars 2008, c’était la journée des portes ouvertes de L’école de Condé Paris.
Avec nostalgie, une boule au ventre et deux amies, nous sommes allées juger ce que devenait l’école et comment allaient nos professeurs.
Je viens de chercher sur google si on trouve des informations et c’est assez pauvre. On en parle sur le forum de Glamour, sur celui de la communauté officielle adobe créative, bref tout cela ne donne que peu d’informations.

final_affiche40601.jpg

Ce que j’en pense, de façon objective avec un recul de 4 ans (j’ai eu mon diplôme en 2003).
Il faut savoir que ma promotion était la deuxième sur Paris car l’école a d’abord été installée à Lyon, puis a Nancy. L’équipe des professeurs était donc en période de test. Mon année de MANAA était un peu pauvre en dessin mais le niveau est vraiment remonté maintenant. La sélection des étudiants est peut-être plus sérieuse.

En deuxième année, nous avions eu un professeur, qui est parti depuis, qui était peu compétent et qui nous a fait perdre un an. Heureusement, nous avons été sauvé par Dominique Beccaria notre professeur de communication visuelle. Sans elle, je pense que nous aurions tous redoublé.
Aujourd’hui, Dominique Beccaria enseigne à toutes les classes sauf celle de MANNAA. Le niveau des élèves a l’air d’être vraiment bon. Leurs books sont finis pour les examens de juin, alors que nous n’avions pas commencé à cette saison!
Par contre, je trouve que les élèves sont un peu trop tournés vers l’édition et la publicité et pas assez vers les nouveaux médias: Web, flash, vidéo. Je pense que cela manque énormément à la formation, mais ce n’est pas l’école qui est en cause c’est le programme réalisé par l’éducation nationale. Le BTS de communication visuelle devrait se passer en trois ans. Nous arriverions en meilleure adéquation avec les offres d’emplois du marché du travail.
De même, le programme ne prévoit pas de formation réelle à la comptabilité et à la compréhension du système de la maison des artistes, pour le free-lance qui se lance, ni même au marketing pour devenir DA, plus vite, encore moins à l’ergonomie….. En claire, je pense que le programme du BTS est trop limité et que finalement l’importance d’avoir un diplôme d’état n’a aucune valeur. Les employeurs se moquent de l’école, se qui compte c’est le niveau et la pluralité des compétence du graphiste, ainsi que son autonomie, son sens de l’analyse, sa créativité. L’école de Condé est une très bonne école, mais elle devrait créer une année supplémentaire pour compléter le programme de l’état afin de nous aider à chercher du travail avec un vrai bagage. Personnellement, j’ai complété mon BTS par un an de stage. C’est une école très sérieuse, ou l’on travaille énormément, même si je pense que nous avons dû travailler deux fois plus en deuxième année pour rattraper le retard que nous avions accumulé.

Les professeurs d’expression plastique, (Pascal Pillard et Gilles Bizien) laissent les élèves s’exprimer. J’ai trouvé que les travaux étaient violents dans l’ensemble et que les étudiants avaient l’air de se lâcher mais cela est compréhensible lorsque l’on connaît le personnage de Pascal Pillard ! [SHOW OFF, DIVA et SLICK, C’est à cette dernière qu’ont participé Pascal PILLARD et VincentBIZIENavec leur galerie respective : Deborah ZAFMAN et TRAFIC.
Pour une première SLICK fût un véritable succès, avec une importante fréquentation sur le site de la Bellevilloise à Belleville. Pour Pascal PILLARD et Vincent BIZIEN, l’occasion était trop belle, ils ne l’ont pas ratée. Les oeuvres de P. PILLARD ont subi les assauts de collectionneurs importants tandis q’une grande pièce de Vincent BIZIEN (opération Turquoise encre sur papier) a été acquise par le Fond National d’Art Contemporain. C’est dans cette dynamiqueque l’un et l’autre préparent plusieurs expositions pour 2007.]

Les locaux sont petits et le matériel est limité. Mais il reigne dans cette école une bonne ambiance.

La direction est très chaleureuse, très attentive. Les mots d’absences sont envoyés aux parents même si vous n’habitez plus avec eux et que vous avez 24 ans ! Hier, tout le monde se souvenait de nos prénoms alors que nous n’étions pas venue depuis 3 ans! C’est une très bonne école avec maintenant une équipe de professeurs soudés, complémentaires et compétents. Une direction attentive, des élèves heureux de revenir passez l’après-midi et surtout un lieux où malgré les souffrances et le stress de l’examen, on s’est tout de même bien marré.

Hier, il y avait de la barbe à papa et cela sentait bons l’enfance et les rires.
En rentrant dans la classe de communication visuelle, j’ai eu envie de redevenir étudiante, pour avoir à nouveau des sujets libres, et des délires de créativité, faire de la peinture et rêver de la vie professionnelle.