Annonce d’emploi par jeux concours

Capture d’écran 2013-04-04 à 10.59.46

Publicités

View

View est une agence de design audiovisuel, que fait des réalisation vraiment intéressantes.

View met à la disposition de ses clients, une réflexion stratégique s’appuyant sur la force des images.
À la fois laboratoire de recherche, vivier de talents, et société de production, View dédie son savoir-faire et sa culture design aux attentes de ses clients, adaptant ses propositions créatives à la multitudes des problématiques rencontrées.
Grâce aux compétences de ses producteurs, réalisateurs, artistes 3D, et graphic designers, View intervient dans des champs aussi variés que l’identité de chaîne (TF1, M6, France 5, France 2, France 3, MCM, Planète, Ciné Cinémas, LCI, Odyssée), la publicité (Radio France, RFI, France Info), l’interactivité (Thomson multimédia), ou l’expérience design (SFR).
Fondée en 1997 par Christophe Valdejo et Olivier Bontemps, View crée avec la même exigence des images dont l’impact, la puissance graphique et la pérennité sont sans cesse renforcés par ses réflexions 00stratégiques autour de nouveaux supports et formats audiovisuels.

view

Bruno Scaramuzzino

Je viens de retrouver sur internet la première personne qui m’a fait confiance et qui m’a offert une place de choix chez Euro Rscg. Je cherchais une vidéo sur Daily-Motion lorsque j’ai vu des images qui m’ont tout de suite parlées. Il s’agissait du loft de Bruno Scaramuzino, dans lequel j’avais passé une soirée pour fêter son départ d’Euro Rscg. Je crois que je n’ai jamais croisé un patron d’agence aussi charismatique et apprécié. C’est grâce a lui que j’ai fait un stage de 6 mois chez Euro Rscg, il y a 6 ans.
On m’avait vaguement proposé de le suivre dans l’aventure, ce que j’avais refusé. Je suis heureuse de voir que Meanings a grossi et que les soirée a Cachan ont l’air toujours aussi sympa.

Grand baroudeur du monde de l’édition, Bruno Scaramuzzino lance, après Verbe et Euro RSCG Publishing, sa troisième agence baptisée Meanings pour « produire du sens et le mettre en signes », dixit son fondateur. À quarante-cinq ans, et après en avoir passé vingt dans l’édition (dix en indépendant et dix dans un groupe), il dresse son bilan : « Ces sept ans chez Euro RSCG m’ont beaucoup appris. Mais je me suis senti chef d’entreprise devenu cadre supérieur dans une multinationale avec des préoccupations économiques trop prégnantes. » Ses relations avec Euro RSCG C & O – qui absorbe Publishing – sont pourtant au beau fixe. L’agence est le premier client de sa nouvelle société. Au titre de consultant, il est chargé d’animer les relations pour deux comptes importants du groupe, Axa et la SNCF. Ce qui lui laisse néanmoins le temps de formaliser l’offre de Meanings qui ouvrira officiellement en septembre, au 11, rue de la gare, à Cachan, dans le Val-de-Marne. Avec pour ligne directrice « savoir dire », la jeune société, qui se positionne entre le consulting et la création en identité et en édition, articule son offre autour de quatre services. Le premier, en amont, se fonde sur les études sémiologiques et linguistiques sur la concurrence ou sur le marché. Le dernier, en aval, porte sur de l’événementiel à contenu. « Nous ne sommes pas une usine à canards et nous ne rentrons pas en frontal sur la concurrence. Ces deux activités nous distinguent des agences traditionnelles », lance Bruno Scaramuzzino. Ces deux services encadrent le coeur de l’activité édition, les problématiques d’identité et de contenu. Pour conserver une taille humaine, l’entrepreneur va recruter six ou sept personnes et n’escompte pas dépasser la quarantaine de salariés, « seuil au-delà duquel la gestion prend le dessus ». Carole Soussan. Stratégie

4’35 », le format d’un clip pour se faire en un coup d’oeil une impression sur Meanings. En avoir une première image. Souvent la plus importante. Vivacité, diversité et fluidité ont en substance la trace escomptée. Très loin du déballage de savoir-faire ou de la liste des références.
Ni figée, comme la plupart des présentations d’agence, ni insistante, comme nombre de démonstrations un peu pesantes, cette présentation minimaliste au graphisme inspiré des tendances rock se v eut en rupture avec le discours institutionnel usuel et valorise la prise de parole du collectif. Pour Meanings en effet, le collectif a toujours primé sur les individualités, le projet de tous sur la carrière de chacun. Clip tourné à la Meanings’ House à Cachan, siège historique de l’agence.

104 la traversée

Qui n’a pas vue ces graffs dans les rues de Paris?

image-3.png

Qui ne sait pas interrogé sur ce chiffre et pourquoi la traversée et pourquoi autour des potaux? Quelques fois on a vue des jambes fixées aux sol comme si un homme plongait dans le bitume. Mais qu’est ce donc????

image-4.png

104 est un espace de 26.000m2 qui sera consacré à l’art, situé au 5 rue curial dans le 19ème arrondissement de Paris.

Il y aura 16 plateaux artistiques, deux salles de plus de 200 places, des galeries, des commerces, 200 artistes presents en permanance, la maison des petits, un café, un restaurant, des espace évènementiels et économiques….. ce projet esta l’initiative de Bertrant Delanoë et de Christophe Girard.

Le 104 est dirigé par deux artistes, Robert Catallera et Frédéric Fishbach.

Bref vous l’avez compris ce projet est colossal mais il est vraiment intéressant.

Le samedi 29 dècembre et le dimanche 30, l’espace est ouvert au amateurs de photos qui pourront photographier le 104 et être exposé sur le site internet. Des vinyls et des tee-shirt seront offerts.

104 la traversée a un super site internet a découvrir!

Emma, je t’aime

emmajet’aime

 

n blog pour te dire « emmajetaime.com ». Signé Paul. Ce message est accompagné du visage d’une femme aux cheveux mi-longs dessiné au pochoir. Difficile d’échapper à cette déclaration d’amour. Depuis quinze jours, au gré de campagnes d’affichage sauvage dans les rues de Paris, d’annonces publicitaires dans les journaux, à la radio ou sur le petit écran, les émois de Paul sont de notoriété publique. Au point de susciter la curiosité et de captiver les amateurs de devinettes. Sur Internet et dans les médias, chacun se pose la question. Qui est Paul, ce jeune homme de 32 ans selon les informations qu’il livre dans son blog, lors du début de l’aventure, lundi 12 novembre ? Est-il prêt à débourser un petit pactole, à l’instar d’une marque, pour déclarer sa flamme et reconquérir la femme de sa vie ? Tous les ingrédients de ce que les publicitaires qualifient de « buzz » sont réunis.

Assez vite, les blogueurs qui ont mené l’enquête et relayé ainsi l’opération ont trouvé des indices. En recherchant qui avait déposé le nom du blog, ils ont découvert l’agence publicitaire La Chose.
L’histoire d’amour était donc d’abord une affaire publicitaire. Mais pour quel client ? Annonces jaunes, ont dit certains, se rappelant une campagne virale élaborée par cette agence avec des sosies d’hommes politiques. MMA (Mutuelles du Mans Assurances), ont affirmé d’autres, jouant sur le nom de l’élue. Les parfums Jean Paul Gaultier, ont tenté quelques voix.

CAMPAGNE TOUS AZIMUTS

Du côté de l’agence, le secret est de mise. La « révélation », comme il est convenu d’appeler l’ultime phase de cette campagne, devrait être faite fin novembre. Mais pour lever un coin du voile, comme l’a fait la Correspondance de la publicité, il faut analyser tous les médias qui ont diffusé le message. Qui vend les espaces publicitaires sélectionnés en radio comme dans les journaux, à la télévision ou sur Internet ? Ou même l’espace d’affichage sur les distributeurs de presse Relay ? Une seule et même régie, celle de Lagardère publicité.

 

L’objectif de la régie est de prouver à ses clients qu’elle peut orchestrer une campagne publicitaire tous azimuts. Et ce qu’elle a réussi pour Paul, elle peut le faire pour Jacques ou toute autre marque. Pour l’instant, l’agence La Chose se dit plutôt satisfaite de l’engouement suscité par la recherche d’Emma. Reste à savoir comment les blogueurs réagiront après la révélation.
Laurence Girard. Article paru dans l’édition du 25.11.07. lemonde.fr

Révélation ce matin: Europe 1 qui a l’exclusivité sur l’antenne de Jean-Marc Morandini : c’est tout simplement une nouvelle marque du groupe Lagardère Active Publicité : Emma & Paul.
Ci-dessous le podcast de la révélation sur Europe 1.

FFL

ffl.png

ils se la pêtent ou ils assurent vraiment? En tout cas, on en parle…. et ils font une grosse soirée sur invitation, ou tout le gratin de la pub sera présent …

Leur site est en court, pour l’instant, on ne peut rien y voir a part cette fameuse soirée le 9 OCT. C’est vrai que depuis leur création, ils ont faitles campagnes de fuel for life (FFL ah tiens donc!), schewppes et d’autre pas moins lourdes en terme de poids médiatiques et bancaires.

bref, ils sont attendu au tournant, en attendant nous on attend le 9 Oct en espèrant trouver une invitation…